Thierry-Marx

Thierry Marx au MIN TOULOUSE OCCITANIE

Le célèbre chef Thierry Marx a ouvert une école unique en son genre qui s’adresse au public éloigné de l’emploi.

1 – Quels sont les compétences que vous attendez de vos élèves quand ils viennent s’inscrire à l’école ? Quelles sont les qualités que vous encouragez ?

Nos formations s’adressent en premier lieu à un public éloigné de l’emploi et/ou de l’école et attiré par le milieu de la restauration mais qui n’a pas envie ou pas la possibilité de se lancer dans une formation de type CAP qui dure un ou deux ans. Pour candidater il faut être majeur, inscrit à pôle emploi et surtout être très motivé ! Comme le chef Thierry Marx a coutume de dire, « votre passé ne nous intéresse pas, seule votre motivation compte ! Pour réussir il faut se donner les moyens. » 

2 – Quels sont les produits du terroir que vous allez mettre en avant à l’école ?

Nos écoles travaillent uniquement avec des produits frais, de saison provenant de l’élevage et du maraichage locaux.

3 – L’école est gratuite, reconnue par l’Etat et la profession, pourquoi avoir choisi la gratuité ?

Nous avons fait le constat que les formations aux métiers de la restauration excluaient des publics en situation de précarité. Nous avons fait le choix de nous adresser à ce public.

Le financement de nos formations est donc assuré par des fonds publics et privés, les parcours sont totalement gratuits pour nos stagiaires. Nous leur prêtons le temps de la formation des vêtements professionnels et une mallette d’ustensiles. En contrepartie, nous attendons un engagement total de la part de nos stagiaires (présence et ponctualité) pendant la formation ainsi qu’une recherche active d’emploi ou création d’entreprise.

La plupart de nos stagiaires travaillent à l’issue de leur parcours de formation dans des restaurants ou des traiteurs. D’ailleurs, certains font le choix de créer leur propre établissement souvent en travaillant avec des producteurs locaux dont nombre d’entre eux sont présents au sein du MIN de Toulouse. 

4 – Pourquoi avez-vous décidé de vous implanter au MIN spécifiquement ?

Il y a un an, la directrice du MIN de Toulouse, Maguelone Pontier a sollicité Thierry Marx. Toulouse est une grande ville avec un large bassin d’emplois dans les métiers de la restauration et le MIN un vrai poumon économique qui cherche à recruter. Pour nous c’était cohérent d’y ouvrir une école. Le projet a ensuite reçu l’appui des collectivité locales et de la préfecture. Nous nous y installerons ce printemps au cœur même du MIN dans un bâtiment de 1200m2 ce qui en fera la plus grande de nos écoles ! 

5 – Quelles formations sont proposées ? Quels diplômes ? Combien d’élèves attendus ?

Dans un premier temps, Cuisine Mode d’Emploi(s) Toulouse proposera des formations en cuisine, puis en boulangerie et probablement d’autres (service en restauration et éventuellement en produits de la mer) en lien avec les besoins du territoire. Un restaurant et une boulangerie d’application seront aussi créés. Les formations que nous proposons sont très opérationnelles et ont toutes le même format : 11 semaines (8 en centre de formation et 3 en stages en entreprise). Dans nos écoles, les stagiaires passent 280 heures derrière les fourneaux autant que pour un CAP cuisine. 

A lire également

ACTUALITÉ
27/11/2019

Carré Rouge

ACTUALITÉ
21/10/2018

La Parenthèse